Travailleuse stressée et micromanipulée regardant son ordinateur portable.
Blog
Travail hybride
Pour commencer

Gestion micro et macro : deux types de leadership différents

Publié :

6 décembre 2022

Mis à jour :

28 décembre 2023

Personne n'aime être contrôlé, que ce soit dans sa vie personnelle ou professionnelle. Il n'est pas surprenant que la microgestion ait un impact négatif sur le moral et les performances des employés. S'il est vrai qu'il faut donner plus d'autonomie à son équipe et la responsabiliser, il faut aussi trouver un équilibre. En savoir plus sur le micro-management et le macro-management nous aide à comprendre ces deux méthodes de supervision opposées. Quelle est la différence entre le micro-management et le macro-management? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacune de ces stratégies de gestion? Comment trouver le bon équilibre pour diriger votre personnel avec succès ? Alors que les modèles de travail deviennent plus flexibles et plus axés sur les personnes, les pratiques de gestion doivent également évoluer et s'adapter aux tendances de l'avenir du travail. Alors que 56 % des salariés américains quittent leur emploi à cause de leur patron1, il est essentiel de travailler sur votre style de management

Gestion micro et macro : définitions

Définition de la microgestion


Vous demandez à vos employés de vous informer de chacune de leurs actions ? Avez-vous besoin de valider chaque étape de chaque opération sur laquelle votre équipe travaille ? Passez-vous plus de temps à surveiller vos collaborateurs qu'à vous concentrer sur la vue d'ensemble et à trouver des solutions pour atteindre les objectifs ? Les micromanagers ne peuvent s'empêcher de trop contrôler ce que font leurs collaborateurs.

Ce leadership "hélicoptère" peut parfois s'avérer utile pour des projets à court terme ou difficiles qui nécessitent une structure directe. Mais, comme nous le soulignons dans nos articles sur l'épuisement professionnel et la culture de travail toxique, la microgestion n'est pas un style de leadership qui profite aux travailleurs ou aux entreprises. Il finit par avoir un impact négatif. Dans les prochains paragraphes, nous aborderons les avantages et les inconvénients de la microgestion.

👋 Voulez-vous savoir comment optimiser l'espace et les coûts avec un bureau flexible ? Découvrez comment vous pouvez économiser jusqu'à 30 % grâce à ces idées de réduction des frais !

Signification de la macro-gestion

Les macro-managers adoptent un style différent qui tend à être à l'opposé de la micro-gestion. Ils responsabilisent les membres de leur équipe en leur communiquant des objectifs tout en les laissant décider de la manière de les atteindre. L'objectif des responsables macro est de soutenir leurs collaborateurs sans contrôler chaque détail de leur travail. Le macro-management repose sur la confiance et l'autonomie. L'accent est mis sur le résultat plutôt que sur les étapes intermédiaires.

En termes de bonnes pratiques de gestion, une approche plus souple correspond mieux aux attentes des employés d'aujourd'hui. Comme pour le micromanagement, nous discuterons également des avantages et des inconvénients de ce type de leadership. Mais si l'on observe que les tendances de l'avenir du travail sont basées sur une plus grande flexibilité et une plus grande centration sur l'employé, la macrosupervision fait indubitablement partie des méthodes de travail modernes.

La différence entre le micro et le macro leadership : l'impact sur le moral des employés

L'impact du micromanagement sur votre équipe

Impact positif : le micro leadership peut... Impact négatif : le micro leadership peut...
aider à gérer les situations difficiles à court terme détruire les compétences créatives et innovantes
rassurer les personnes manquant de confiance en elles et ayant besoin de plus de structure donner aux employés le sentiment qu'on ne leur fait pas confiance et qu'on ne les apprécie pas.
créer de la frustration
faire perdre aux membres de l'équipe leur confiance en eux-mêmes et en leurs capacités
augmenter le bore out et le burn out
réduire l'engagement et la productivité
faire perdre du temps aux individus pour établir des rapports au lieu de travailler sur leurs tâches
augmenter le chiffre d'affaires

Le micromanagement n'a pas de conséquences positives pour les travailleurs ou l'organisation. Bien au contraire. Ce style de leadership empêche les gens de s'épanouir et de développer leurs compétences. C'est comme mettre un oiseau (de bureau) en cage. Au lieu de s'améliorer en vol, les membres de votre équipe finissent par perdre leurs compétences de base et commencent à travailler en mode automatique. Bien que le succès sans échec soit un mythe, la microgestion ne permet pas d'essayer de nouvelles choses ou de faire des erreurs.

Cependant, il est fondamental de connaître les besoins de votre personnel. Même si la plupart des employés sont favorables à la macro-gestion, certains se sentent rassurés par le fait de vérifier auprès de leur supérieur avant d'entreprendre une action. Mais encore une fois, en tant que dirigeant, contrôler à outrance chaque détail n'est pas la meilleure façon de les aider à s'épanouir personnellement et professionnellement.

👋 Commencez un essai gratuit de l'application deskbird pour découvrir les avantages de la réservation de bureaux et de la planification des semaines pour votre personnel flexible !

Les avantages et les inconvénients d'un style de gestion macroéconomique

Pour : la gestion macro aide... Contre : la macro-supervision peut...
favoriser la responsabilisation des employés être plus difficile à appliquer pour les jeunes cadres
donner plus d'autonomie au personnel créer des enjeux pour les objectifs à court terme
renforcer les compétences et le développement personnel faire en sorte que les employés se sentent abandonnés s'ils ne sont pas bien équilibrés
renforcer la confiance entre les managers et les membres de l'équipe
améliorer la créativité, l'innovation et les comportements axés sur les solutions
correspondre aux valeurs des modèles de travail à distance et hybrides
accroître l'engagement et la motivation des travailleurs
accroître l'efficacité

La macro-gestion est bénéfique pour les personnes et, par conséquent, pour l'entreprise à bien des égards. Les cadres peuvent se concentrer sur la situation dans son ensemble au lieu de perdre du temps à superviser excessivement les membres de leur équipe. Les employés peuvent tirer le meilleur parti de leurs compétences, sortir des sentiers battus, gérer leurs tâches et leur emploi du temps en fonction de leurs besoins. Ce n'est pas seulement une preuve de confiance, mais cela leur donne aussi l'autonomie qu'ils réclament. En outre, les macro-patrons contribuent à stimuler et à motiver les travailleurs en leur permettant de se remettre en question et d'entretenir la passion pour leur rôle.

Toutefois, ce style de leadership doit également être équilibré, car les employés ne doivent pas se sentir abandonnés. Pour éviter de se retrouver avec une équipe perdue, les superviseurs doivent avoir des objectifs clairs. Ils doivent s'assurer que chacun connaît son rôle et ses responsabilités. Encore une fois, la clé est de soutenir votre personnel, de l'encourager à trouver des solutions par lui-même et de le laisser échouer sans le contrôler à l'excès.

👋 Voulez-vous en savoir plus sur deskbird ? Découvrez les avantages d'une application conviviale de réservation de bureaux: cliquez, cliquez, et le tour est joué !

Un style de leadership équilibré : la clé pour gérer avec succès des équipes hybrides

La microgestion ne répond pas aux attentes des travailleurs

Pour mieux comprendre ce que les gens attendent de leur patron, nous vous recommandons de lire notre article sur les attentes des employés. Comme nous l'avons souligné dans cet article, les travailleurs recherchent le développement professionnel (recyclage, perfectionnement et évolution de carrière), l'autonomie, la flexibilité, l'objectif, la transparence et la responsabilité. 

Malheureusement, les micro-managers ne fournissent que très peu de ces aspects clés (voire le contraire), ce qui a un impact négatif sur la satisfaction et le moral des employés. À moins que les membres de votre équipe n'aiment être micro-managés, ce qui est rarement le cas, ce style de management a généralement deux conséquences. Soit les employés démissionnent. Soit ils restent, mais leur santé mentale est fortement affectée, ce qui se traduit par de faibles performances et souvent par un épuisement professionnel.

La microgestion est clairement la mauvaise approche si vous voulez créer un environnement de travail positif, favoriser l'implication des employés et améliorer leur bonheur.

Un manager expliquant un concept à son collègue.
Un manager expliquant un concept à son collègue.

La macro-gestion doit être ajustée en fonction du profil de votre équipe.

Souhaitez-vous encourager vos employés à se développer et à mettre leurs capacités à l'épreuve ? Vous aimez connaître le point de vue de vos collègues et savoir que la prochaine grande idée pourrait venir de l'esprit créatif de votre équipe ? Vous cherchez des méthodes pour favoriser l'engagement et la productivité ? Dans ce cas, la macro-gestion est votre meilleure chance. Toutefois, comme pour toute stratégie efficace, vous devez d'abord déterminer ce que votre personnel attend de vous. 

Comme nous l'avons mentionné, certaines personnes ont besoin d'une structure pour être performantes. Dans ce cas, l'objectif est de les soutenir sans tomber dans la microgestion. Comme le partage d'un retour d'information constructif avec vos employés est essentiel pour les faire progresser, il est tout aussi important de demander aux membres de votre équipe comment vous pouvez les aider au mieux et ce qu'ils attendent de vous.

L'équilibre idéal consiste à donner aux personnes l'autonomie dont elles ont besoin et, simultanément, à être présent sans trop contrôler. Il n'y a pas de tour de magie, mais les informations du paragraphe suivant peuvent vous aider.

👉 Comment gérez-vous votre espace de travail avec une main-d'œuvre flexible ? Consultez notre calculateur de bureau hybride pour découvrir comment optimiser l'espace et réduire les coûts !

deux personnes regardant un ordinateur de bureau
Le manager guide son collègue

Les ingrédients clés d'un leadership réussi sont la communication, l'organisation et l'attention portée aux employés.

Les macro-dirigeants doivent se concentrer sur trois aspects fondamentaux : 

  1. Ils doivent adopter une stratégie de communication transparente et directe.
  2. Ils doivent avoir une organisation sans faille pour permettre une collaboration plus fluide entre leurs collaborateurs. 
  3. Ils doivent toujours privilégier une approche centrée sur l'employé

Cette dernière recommandation est cruciale. Chaque entreprise est unique, et tous les individus ont des besoins distincts. Pour être un grand leader, il est essentiel de comprendre ce que les membres de votre équipe attendent en matière de management et quelles pratiques peuvent les aider à s'épanouir. Vous pouvez en discuter lors de séances individuelles ou par différents moyens, tels que des formulaires de retour d'information ou des questionnaires de satisfaction des employés

Un manager et un collègue heureux qui collaborent ensemble.
Un manager et un collègue heureux qui collaborent ensemble.

Il est d'autant plus important de savoir comment soutenir vos collègues si vous faites partie des nombreuses entreprises qui ont adopté le travail hybride au cours des deux dernières années. La gestion des employés à distance peut s'avérer difficile. D'une part, les comportements de microgestion peuvent rapidement se multiplier. D'autre part, les équipes gérées de manière macro peuvent se sentir déconnectées et isolées si leur supérieur n'encourage pas la collaboration. La différence entre le micro-leadership et le macro-leadership est assez importante. Néanmoins, bien qu'une approche macro soit plus adaptée aux employés, elle doit être équilibrée. Maintenant que vous pouvez comparer les avantages et les inconvénients du micro-management et du macro-management, vous êtes parfaitement équipé pour améliorer votre style de management. 

Encouragez-vous la flexibilité du travail et la responsabilisation des employés ? Demandez une démonstration gratuite de l'application deskbird pour découvrir comment le logiciel de réservation de bureaux peut vous aider à répondre aux besoins de vos travailleurs hybrides.

1) Selon l'enquête Enquête 2022 sur la grande démission réalisée par FlexJobs. Pour plus d'informations, lire également La grande démission : Pourquoi les personnes qui réussissent quittent leur emploi.

Paulyne

Paulyne est une spécialiste du travail hybride. Elle s'occupe de développement durable, des modèles de travail flexibles et de l'expérience des employés.

Gestion micro et macro : deux types de leadership différents